Actualités

RÉTROSPECTIVE ALBERTO LATTUADA

25/09/2017
2286Adolescentes250-1.jpg
Après Mauro Bolognini, le Cinemed continue d’explorer, avec Alberto Lattuada, les cinéastes italiens éclipsés par les grands maitres de l’après-guerre.
« La constante que l'on retrouve dans tous mes films, c'est l'état de solitude de l'individu en face de la société » déclarait Lattuada. Une thématique que l’on retrouve déjà dans Le Bandit (1943) et Le Manteau (1952), et qui renvoie à une ligne très personnelle de sa filmographie, celle reposant sur un esprit humaniste et libertaire contre les tabous et les injustices. Une carrière marquée, par des allers et retours entre chroniques brutales, souvent satiriques et adaptations littéraires raffinées. Le 39e Cinemed reviendra sur une grande partie de ce cinéma rationaliste et libertaire, avec une dizaine de films au programme.
Retour aux actualités